Films
LOÏC

Loïc Darses est un jeune scénariste et réalisateur qui a déjà fait sa marque dans le milieu cinématographique. Titulaire d’un baccalauréat en cinéma de l’Université du Québec à Montréal, il a réalisé le court métrage Elle pis son char (2015), qui a remporté plusieurs prix et a été sélectionné en compétition officielle au Festival du film de Sundance et au Festival international du film de Rotterdam, entre autres. Travaillant à partir des archives vidéo de sa mère, Lucie Tremblay, qui a filmé en 2003 ses démarches pour retrouver l’homme qui l’avait abusée sexuellement de l’âge de 8 à 12 ans, Loïc Darses a complété ce film, puissant, « inclassable, un road movie original, troublant et intime, violent et tendre, une fenêtre ouverte sur une femme qui veut panser ses blessures » (Patrick Lagacé).

C’est le même souci de transmission, de passage du témoin, mais aussi la même volonté poétique de plonger les spectateurs dans de larges paysages que l’on retrouve dans La fin des terres, un premier long métrage documentaire produit par l’Office national du film du Canada. Loïc Darses y aborde, par le truchement des mots de 17 Québécoises et Québécois qui n’avaient pas 18 ans lors du second référendum sur la souveraineté en 1995, des questions comme l’identité, l’environnement, la souveraineté du peuple et la place des Autochtones dans la société québécoise.

Il finalise actuellement un nouveau court métrage, sa première incursion en fiction : Cercueil, tabarnak!, qui est à la fois un road movie et un thriller filial sur fond de deuil, où s’entremêlent fraudes fiscales, croque-morts véreux et échecs référendaires.

 

info@loicdarses.com

 

 

Bio
DARSES
+
RÉALISATEUR